Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

CASTELNAU D'ESTRETEFONDS : STOPPER L’ESCALADE DES IMPOTS LOCAUX !

Nous attendons toujours un projet global de réforme de la fiscalité qui assure aux collectivités territoriales, aux entreprises petites et moyennes et aux contribuables plus de justice et d’égalité devant l’impôt !

Les collectivités territoriales représentent à elles seules plus de 70% des investissements afin de répondre aux besoins des populations. Or dans le cadre du projet de budget pour 2013, l’Etat prévoit un recul de leur dotation de 1 milliard d’euros. C’est donc la poursuite d’une baisse continue des moyens des communes et en conséquence une augmentation des impôts locaux.

A cet égard, rappelons qu’avant discussion au Parlement, le budget de la France doit être soumis à la tutelle de Bruxelles qui est en mesure de refuser les propositions faites.

A cela s’ajoute dans le projet de décentralisation en cours d’élaboration, une marche forcée vers les communautés de communes qui vont priver plus encore d’autonomie les Conseils Municipaux, avec des conséquences certaines en matière d’impôts nouveaux.

Dans le même temps, on  ponctionne les retraites, la courbe du chômage croît, entraînant  une perte de recettes fiscales pour l’Etat, le projet de loi sur l’ANI (accord national interprofessionnel) voté  à l’assemblée nationale avec une abstention record, seuls  les élu-e-s communistes, républicains et citoyens et parti de gauche ont voté contre, va encore aggraver la situation. Or dès maintenant officiellement le pouvoir d’achat des ménages recule.

Ce rappel non exhaustif ne peut être dissocié du débat budgétaire communal, de ses besoins pour faire face à l’accroissement de population.

Une telle situation se traduit par une proposition  d’augmentation d’impôt dans le cadre du projet de budget.

Nous ne pouvons souscrire à cette stratégie de fuite en avant qui ne répond en rien aux besoins de la population que l’on taxe alors que ni les grandes fortunes, ni les capitaux spéculatifs ne sont pas ou très peu mis à contribution.

Le groupe Communiste et républicain s’est donc abstenu.

                                                                    Monique MARCONIS  et Alain REGIS

 

 

CASTELNAU D'ESTRETEFONDS : STOPPER L’ESCALADE DES IMPOTS LOCAUX !