Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

Mobilisation contre la fermeture de la piscine d'Ancely

Décidément, la décision de la nouvelle majorité de la mairie de Toulouse de fermer la piscine d'Ancely ne passe pas. C’est dans la presse que les habitants du quartier populaire d’Ancely ont appris la volonté de la majorité de droite de fermer leur piscine. La nouvelle a provoqué une levée de boucliers dans le quartier : il faut dire que cette piscine de plein air constitue pour beaucoup un lieu de détente particulièrement apprécié pendant l’été, notamment pour les familles qui ne peuvent pas partir en vacances. Alors même si la piscine a besoin d’être rénovée, pas question de fermeture définitive !

Lors du dernier conseil municipal, où Pierre Lacaze, élu d’opposition du quartier, a interpelé le maire à ce sujet, l'adjointe aux Sports a confirmé la fermeture de la piscine en raison de coupe budgétaire. Le soir même, plus de 200 personnes ont affirmé à l'élue de quartier de la majorité, Mme Susset, que la piscine restera ouverte car elle est indispensable au quartier. Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire, malgré l’engagement qu’il avait pris lors du  conseil municipal, n'a pas jugé bon de rencontrer les habitants. Il a même osé déclarer que personne ne lui parlait de la piscine d'Ancely sauf les communistes…  A croire que M. Bolzan voit des communistes partout !

Pierre Lacaze a appelé à un large rassemblement dans le mois qui vient : la pétition demandant le maintien de la piscine a déjà recueilli plus de 1 000 signatures en quelques jours. En se mobilisant pour conserver sa piscine publique, c'est tout un quartier qui refuse que le changement de majorité à Toulouse ne s'accompagne de l'abandon du service public et de tous les projets publics.

No

Décidément, la décision de la nouvelle majorité de la mairie de Toulouse de fermer la piscine d'Ancely ne passe pas. C’est dans la presse que les habitants du quartier populaire d’Ancely ont appris la volonté de la majorité de droite de fermer leur piscine. La nouvelle a provoqué une levée de boucliers dans le quartier : il faut dire que cette piscine de plein air constitue pour beaucoup un lieu de détente particulièrement apprécié pendant l’été, notamment pour les familles qui ne peuvent pas partir en vacances. Alors même si la piscine a besoin d’être rénovée, pas question de fermeture définitive !

Lors du dernier conseil municipal, où Pierre Lacaze, élu d’opposition du quartier, a interpelé le maire à ce sujet, l'adjointe aux Sports a confirmé la fermeture de la piscine en raison de coupe budgétaire. Le soir même, plus de 200 personnes ont affirmé à l'élue de quartier de la majorité, Mme Susset, que la piscine restera ouverte car elle est indispensable au quartier. Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire, malgré l’engagement qu’il avait pris lors du  conseil municipal, n'a pas jugé bon de rencontrer les habitants. Il a même osé déclarer que personne ne lui parlait de la piscine d'Ancely sauf les communistes…  A croire que M. Bolzan voit des communistes partout !

Pierre Lacaze a appelé à un large rassemblement dans le mois qui vient : la pétition demandant le maintien de la piscine a déjà recueilli plus de 1 000 signatures en quelques jours. En se mobilisant pour conserver sa piscine publique, c'est tout un quartier qui refuse que le changement de majorité à Toulouse ne s'accompagne de l'abandon du service public et de tous les projets publics.

 

Mobilisation contre la fermeture de la piscine d'Ancely