Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

Commémoration du 70ème anniversaire de l'assassinat du résistant communiste Marcel Clouet

C'est à l'appel de l'Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance, de la Fédération de la Haute-Garonne du PCF, de l'Amicale des Vétérans du PCF et du Mouvement des Jeunes Communistes de Haute-Garonne qu'a eu lieu au Monument aux Morts du cimetière de Salonique, samedi 21 juin, la cérémonie commémorant le 70ème anniversaire de l'assassinat par les nazis du résistant communiste Marcel Clouet.

Marcel Clouet s'est engagé dans les Brigades Internationales lors de la Guerre d’Espagne ; combattant de 1939-1940, mutilé, cité à l’ordre de la Division, Croix de guerre avec palme, membre de l’Etat-Major des FTPF de la zone sud, délégué à l’Etat-Major des FFI à Lyon, médaillé de la Légion d’Honneur et de la Résistance, fusillé par les nazis le 16 juin 1944 dans la banlieue lyonnaise.

C'est Pierre Lacaze, secrétaire départemental du PCF, qui a prononcé l'hommage des communistes à leur camarade, rappelant la mémoire de ceux qui aimaient tant la vie mais qui n'ont pas hésité à la sacrifier pour la liberté, la démocratie, la justice sociale. Pierre Lacaze a également rappelé les noms des nombreux résistants et résistants FTPF d'origine étrangère qui ont lutté pour la libération de leur pays d'adoption, tels Marcel Langer, Angèle Del Rio, Yves Bettini... Rappel salutaire à l'heure où la xénophobie et le racisme s'affichent de nouveau sans complexe dans notre pays. Le programme du Conseil National de la Résistance a également été évoqué comme un appel toujours d'actualité au rassemblement pour construire la politique de gauche dont la France a besoin, loin des politiques d'austérité mises en oeuvre par le gouvernement.

C'est ensuite Vincent Marc qui a pris la parole au nom du Mouvement des Jeunes Communistes de France, appelant la jeunesse à continuer, dans les conditions d'aujourd'hui, le combat pour l'émancipation humaine.

Etaient également représentés : la mairie de Toulouse, l'Association des Anciens Combattants de la Résistance, l’Association Nationale des Cheminots Anciens combattants,  l’Amicale des Guérilleros Espagnols en France, l’Association des Garibaldiens, l’Association de la prison St Michel.

Notre camarade  Angèle Bettini, une des auteurs du premier acte de résistance au régime de Vichy à Toulouse était également présente ainsi bien sûr que Robert Bergeaud, neveu de Marcel Clouet, accompagné de sa fille et de sa petite-fille.

Enfin, c'est Thalia Denape, jeune communiste, qui a suscité beaucoup d'émotion parmi l'assistance en lisant le poème de Paul Eluard : "Gabriel Péri" :

Un homme est mort qui n’avait pour défense 

Que ses bras ouverts à la vie

Un homme est mort qui n’avait d’autre route

Que celle où l’on hait les fusils

Un homme est mort qui continue la lutte

Contre la mort contre l’oubli

Car tout ce qu’il voulait

Nous le voulions aussi

Nous le voulons aujourd’hui

Que le bonheur soit la lumière

Au fond des yeux au fond du cœur

Et la justice sur la terre

Il y a des mots qui font vivre

Et ce sont des mots innocents

Le mot chaleur le mot confiance

Amour justice et le mot liberté

Le mot enfant et le mot gentillesse

Et certains noms de fleurs et certains noms de fruits

Le mot courage et le mot découvrir

Et le mot frère et le mot camarade

Et certains noms de pays de villages

Et certains noms de femmes et d’amies

Ajoutons-y Péri

Péri est mort pour ce qui nous fait vivre

Tutoyons-le sa poitrine est trouée

Mais grâce à lui nous nous connaissons mieux

Tutoyons-nous son espoir est vivant.

Paul Éluard

 

No
 

Commémoration du 70ème anniversaire de l'assassinat du résistant communiste Marcel Clouet