Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

TOULOUSE…EN PANNE ! La droite se sert dans le porte-monnaie des familles toulousaines

Pour les élus communistes de Toulouse, les choses sont claires, la propagande du nouveau maire et de son équipe sur "les caisses sont vides" a fait flop ! La vérité des chiffres sur les comptes 2013 comme l’analyse demandée par la ville le prouvent : la gestion de la gauche était une bonne gestion, avec une épargne consolidée pour la ville, la communauté urbaine et Tisséo ces six dernières années.

De fait cette agitation médiatique de la droite sur un soi-disant trou dans les finances de la ville ne sert qu'à préparer l'opinion à ce que vivent les Toulousains depuis 2 mois : l'arrêt des projets, l'augmentation des tarifs, la mise en panne de la ville sur la quasi-totalité des secteurs pour essayer de financer les promesses démagogiques de la campagne électorale : la fumeuse troisième ligne de métro, une armée de policiers et des centaines de caméras au détriment de tous les autres services de la ville.

La nouvelle majorité n'a pas d'ambition pour Toulouse et veut restreindre de manière drastique les dépenses de fonctionnement des services publics utiles aux Toulousains, les emplois et les subventions aux associations.

Mais alors qu’elle ait le courage de l’assumer, de le dire aux Toulousains, au lieu de se cacher derrière le mensonge d’une mauvaise gestion de la municipalité de gauche !

Toulouse, comme toutes les villes de France, est pénalisée par la forte baisse des dotations de l’Etat, commencée par Sarkozy, continuée par Hollande. Cette politique nationale d’austérité est un contresens qui aggrave la crise au lieu de la résoudre. Mais la solution n’est pas de priver les Toulousains de services publics en réduisant fortement les dépenses de fonctionnement, comme le prévoit M. Moudenc, au contraire ! Cela priverait encore la ville de recettes. Et ce n’est pas non plus en privatisant les services publics que les finances iront mieux : les Toulousains devraient payer en plus les dividendes des actionnaires des entreprises privés !

Nous le disons à Monsieur Moudenc : Toulouse n’est pas à vendre ! Toulouse est le patrimoine commun des Toulousains.

Depuis son élection, les attaques de la nouvelle majorité UMP contre les familles et les services publics se multiplient :

- augmentation de 150 % des tarifs des CLAE (Centres de Loisirs Associés à l'Ecole) pour les familles

- annonce de l'augmentation des tarifs des transports publics ;

- annonce de la diminution de la somme allouée par élève aux écoles pour leur fonctionnement

- arrêt du recrutement du personnel affecté à la Petite Enfance ;

- menaces de fermeture d'équipements publics dans les quartiers (comme la tentative faite sur la fermeture de la piscine d'Ancely, que la mobilisation populaire a empêchée)

- abandon du projet de la Maison de l'Image au Mirail, qui remet en question tout le projet urbain d'ouverture et de développement de ce quartier populaire ;

- fermeture pendant 15 jours supplémentaires de Toulouse-Plage ;

- annonces de non-remplacement d'un nombre conséquent de départs en retraite du personnel de la Mairie, dégradant le service rendu aux Toulousains ;

- réduction de moitié du nombre de jobs d'été proposés aux jeunes étudiants toulousains... Pour financer 30 postes de policiers municipaux, la droite supprime 500 emplois d’été pour les étudiants : drôle de logique en ces temps de chômage massif !

- remise en cause de l'aide au restaurant associatif "Au fil de l'O" dans le quartier du Mirail.

Malheureusement, la liste n’est pas exhaustive !

Ajoutons encore que le déplacement du feu d’artifice et des concerts du 14 juillet à la Prairie des Filtres au lieu des allées Jaurès privera 80 000 Toulousains du spectacle par manque de place.

Le changement de programmation de la Fête de la Musique et l’opération commerciale en faveur des restaurants et cafetiers s’est fait à l’encontre des groupes amateurs de la ville…

15 jours supplémentaires de fermeture de Toulouse Plage, c’est 200 000 Toulousains privés d’activités sur cette période, notamment ceux qui n’ont pas les moyens de partir en vacances.

Les communistes vous invitent à réagir :

Exigeons l’annulation de la hausse de 150% des tarifs des CLAE

Maintenons Toulouse-Plage ouvert tout l’été pour les familles ;

Les élu-e-s communistes, républicains et citoyens de Toulouse se sont indignés lors du Conseil municipal contre ces mesures contraires aux intérêts des familles et des Toulousains.

Pour toute information, pour se mobiliser, contactez-les :

groupe.crc@mairie-toulouse.fr

Tél : 05 62 27 62 83

No
 

TOULOUSE…EN PANNE !  La droite se sert dans le porte-monnaie des familles toulousaines