Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

Jean Tirole "prix Nobel" d'Economie ou la promotion de l'élitisme

Après plusieurs années de nomination potentielle, Jean Tirole, directeur de la TSE, l’école d’économie de Toulouse, devient le troisième économiste français à être récompensé du « Prix de la banque de Suède en sciences économiques en l’honneur d’Alfred Nobel. » Au-delà de l’absurdité intellectuelle de consacrer une idéologie capitaliste qui n’en finit pourtant pas de péricliter, cette nomination exalte la « logique d’excellence » mise en œuvre dans nos Universités depuis plusieurs années.

Au détriment d’un enseignement supérieur diversifié et ouvert à tous, la Toulouse School of Economics se fait le marchepied du renforcement de la doctrine néolibérale mondialisée. Financée presque pour moitié par les entreprises privées, cette école se targue de pouvoir dispenser des cours quasi exclusivement anglophones par des professeurs de renom issus des plus grands instituts de recherche de la planète. A l’heure du désengagement de l’Etat dans la recherche publique, cette collaboration naissante du monde universitaire avec celui de la finance est une aubaine pour les sociétés de capitaux, attirées par l’opportunité de développer leurs innovations à moindre coût. Par ailleurs, dans le processus de privatisation des Universités françaises en œuvre depuis la mise en place des lois Pécresse et Fioraso, le succès de la TSE se veut l’alibi convaincant d’une politique d’appauvrissement des filières de la faculté de sciences sociales de Toulouse. Ainsi, sont progressivement fermés plusieurs cursus dont le faible taux de réussite ou les effectifs trop réduits ne cadrent pas avec la dynamique de rentabilité cognitive de « l’Université d’excellence ».

Si certains semblent aujourd’hui surpris de la nomination de Jean Tirole « prix Nobel d’économie », on s’étonnera donc surtout du choix stratégique de continuer le prêche d’une éducation libérale et élitiste qui ne répond plus aux enjeux de développement de nos sociétés contemporaines.

Union des Etudiants Communistes 31

 

 

Jean Tirole