Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

Conseil métropolitain : Jean-Luc Moudenc trahit sa promesse électorale en décidant une hausse des impôts à répétition.

Jean-Luc Moudenc trahit ses électeurs à qui il avait promis de ne pas augmenter les impôts locaux. Lors du Conseil métropolitain du 9 avril, c'est une hausse à répétition qui a été décidée : 7,5% d'augmentation du taux des impôts en 2015, puis 7,5% de nouveau en 2016. A ce rythme, l'addition risque d'être plus que salée pour la population de Toulouse-Métropole ! Pour 2017, M. Moudenc promet zéro augmentation : une promesse aussi fiable que celle qu'il avait faite l'an dernier ? De plus, personne ne sait à quoi serviront ces hausses d'impôts puisque le flou le plus total règne sur les projets de la majorité de M. Moudenc.

Les élu-e-s communistes ont voté contre ces hausses d'impôts qui pénaliseront les ménages pour un budget métropolitain sans projets, un budget à l'aveugle.

Sur la question de la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, nous avons assisté à un curieux débat : alors que tous les présidents de groupe ont exprimé leur désaccord avec cette privatisation, M. Moudenc a refusé la proposition du groupe des élu-e-s communistes d'adresser un courrier de Toulouse-Métropole au ministre de l'Economie pour lui exprimer l'opposition des élus de la métropole à son projet de privatisation. Comprenne qui pourra !

Lors de ce Conseil, les élu-e-s communistes ont fait adopter à l'unanimité un vœu demandant la réalisation d'un audit sur l'assainissement de l'eau à Toulouse, à l'image de celui réalisé en 2009 par la majorité de gauche sur l'eau, afin que les élus puissent décider en toute connaissance de cause de l'avenir de la gestion de l'eau et de l'assainissement au terme du contrat, en 2020, qui lie la ville de Toulouse au groupe Véolia. Pour les communistes, il faut une gestion publique de l'eau et l'assainissement dans l'intérêt général, il convient donc de s'y préparer bien avant l'échéance de 2020.

Pierre Lacaze,

Président du groupe des élu-e-s communistes, républicains et citoyens de Toulouse-Métropole.