Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

EREA : Dominique Satgé demande le maintien des postes à la Rectrice de l'Académie de Toulouse

Toulouse, le 19 février 2016

Madame la Rectrice,

J’ai été récemment informée, par les enseignants concernés, du projet de fermeture de postes d’enseignants-éducateurs dans les EREA (Établissements Régionaux d'Enseignement Adapté.)

Je sais que les choix politiques faits par le gouvernement -choix totalement injustifiés à mon sens mais qui s’imposent à votre administration-  engendrent des contraintes budgétaires importantes pour les services publics dont celui de l’Education. Pour autant, même en prenant en compte ces contraintes, je m’étonne et ne comprends pas la décision prise concernant les EREA. En effet, ces établissements accueillent des jeunes qui cumulent les difficultés (scolaire, sociale, psychologique, parfois situation de handicap). Ces réalités en font souvent des jeunes au bord du « décrochage » scolaire, contre lequel la Ministre de l’Education affirme pourtant vouloir lutter prioritairement.

Comme vous le savez, les EREA ont la particularité d’être dotés d’un internat éducatif, offrant un environnement éducatif sécurisant et durable, en lien étroit avec la classe. Ce sont les professeurs des écoles spécialisés qui exercent ces fonctions éducatives au sein des EREA. Il n’existe pas de personnels mieux placés que ces enseignants spécialisés pour assurer ces missions éducatives et de remédiation pédagogique. Ils ne sauraient être remplacés, pour ces missions éducatives difficiles, par des surveillants d’internat sans formation, dont les contrats précaires ne permettent pas un investissement à long terme auprès d'élèves en besoin de repères stables.

Ces suppressions de postes, qui traduisent une gestion purement comptable, constitueraient un véritable abandon de ces jeunes en grande fragilité sociale et de leurs familles. Nous serions là loin de la conception d’un service public de l’Education, « voulant donner plus à ceux qui ont moins. »

Dans la période troublée que nous traversons, cette décision pourrait entraîner, à terme, des conséquences bien plus coûteuses pour notre pays.

C’est pourquoi, Madame la Rectrice, je vous demande de reconsidérer votre décision et de maintenir les postes d’enseignants-éducateurs dans les EREA de notre région.

Je vous prie de croire, Madame la Rectrice, en l’assurance de ma parfaite considération.

Dominique Satgé,

Conseillère régionale PCF (Haute-Garonne)

No
 

EREA : Dominique Satgé demande le maintien des postes à la Rectrice de l'Académie de Toulouse