Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

15000 à 20000 manifestants sous la pluie à Toulouse : la ville rose envoie un pied de nez mouillé à l'économiste de droite Jean Tirole, soutien de Valls.

Pari réussi pour la CGT, l'ensemble des organisations syndicales et les organisations de jeunesse de Toulouse. Avec 15 à 20 000 manifestants sous une pluie battante, la première mobilisation contre le projet de loi Travail, deux jours après la rentrée scolaire et universitaire est une réussite.

Une satisfaction pour le PCF, celle que des milliers de Toulousains, avec de nombreux jeunes salariés au côté des étudiants aient pu envoyer un message de détermination pour le retrait du projet de loi.

C’est un pied de nez à l'économiste de droite Jean Tirole, soutien de Manuel Valls. Toulouse ville rose mais aussi rouge et noire a su se mobiliser et ceux qui pariaient sur un échec de la mobilisation en sont pour leurs frais. Une manifestation composée pour moitié d'un cortège de jeunes où les nombreux Jeunes Communistes présents ont pu afficher leur motivation totale pour le retrait de la loi El Khomri.

Pour le PCF, ses militants et ses élus, la mobilisation ne va encore s’amplifier.  Le gouvernement, après le succès de la pétition contre la loi Travail sur internet qui a recueilli 1,5 million de signatures, doit aussi tenir compte de la force des manifestations, même sous la pluie. Lundi, Manuel Valls doit annoncer le retrait de la loi. Le courage c'est d'entendre son peuple, pas de le mépriser.

La balle est maintenant dans le camp de Hollande et du gouvernement. Est-ce qu'ils choisiront la fracture et l'affrontement avec les syndicats, le monde du travail et la jeunesse ou l'apaisement avec le retrait de ce projet de loi massivement désapprouvé?

Le PCF a choisi son camp et exige que les manifestants soient entendus.

Plutôt que de désapprouver la jeunesse du pays, François Hollande doit désapprouver son premier ministre.

Pierre Lacaze,

Secrétaire départemental du PCF