Fédération de la Haute-Garonne

Fédération de la Haute-Garonne
Accueil
 
 
 
 

Bouleverser les scénarios établis et s’attaquer au capitalisme Le PCF a une responsabilité historique

L'élection de Trump, leader du principal parti américain, a démontré s’il le fallait après celle de Poutineou d’Erdogan, la capacité des tenants du capitalisme le plus sauvage de détourner les colères populaires. La montée du racisme, de l’intégrisme religieux, le recul des acquis sociaux, la mise en concurrence de tous avec la marchandisation à outrance de toutes les activités humaines, la perte de sens du rapport au travail, à la société, à la République, à la démocratie frappent aussi la France.

François Hollande, en accompagnant les tenants d’un libéralisme économique décidé à revenir sur la totalité

des droits du monde du travail, porte une responsabilité écrasante sur la situation de déception à gauche.Macron est le symbole de ce mandat visant à rompre avec l’histoire de la gauche dans notre pays et, de fait,à créer les conditions de la victoire de la droite voire de l’extrême droite. Fou celui qui verrait un autre scénario.

Depuis le mois de juin l’Élysée, avec le soutien de puissants groupes de médias, a organisé la promotion de Macron et d’autres candidats potentiels. De fait, la volonté affichée était de diviser et d’empêcher toute perspective de rassemblement à gauche qui s’opposerait au bilan du quinquennat et d’ouvrir les portes à un dépassement du parti socialiste déjà envisagé par Mitterand ou Ségolène Royal. Voila que le scénario file à grande vitesse avec la candidature de Macron et l’hypothèse réaliste d’une absence de François Hollande à la présidentielle.

Dans le même temps, la situation internationale est plus lourde que jamais de tensions graves sur tous les continents. La bulle financière s’est reconstituée avec un risque de crach boursier aux États-Unis. Partout on assiste à une progression majeure de la pauvreté, de la misère et de la paupérisation des populations. Rarement dans l’histoire la question de réaffirmer que le communisme est une solution à la crise, que le capitalisme mène la planète et les populations à la catastrophe n’a été autant d’actualité. Il y a un mouvement

profond de contestation du système et la volonté affichée de détourner ce mouvement d’un combat anti capitaliste sur les questions identitaires. Le PCF a une responsabilité importante pour refuser ceux qui de droite à gauche reprennent les mots ou les thèses de l’extrême droite, ceux qui refusant d’organiser leur campagne dans le rassemblement de toute la gauche opposée au quinquenat vont, de fait, briser l’espoir et les

perspectives d’avenir.

Ceux qui trouvant plus facile de surfer sur des sujets sociétaux ou des recettes de cuisine se refusent à ce que

l’affrontement Capital Travail soit l’axe premier d’un rassemblement à gauche que souhaite le PCF. Face à cette situation, que ce soit pour les élections de 2017 ou pour après, la capacité du PCF a être plus visible, plus entendu, plus acteur de la vie politique française sera déterminante.

Cet engagement de dizaines de milliers d’hommes et de femmes, de centaines de milliers de syndicalistes, d’associatifs, de millions d’électeurs ne peut être gâché au profit calculateur d’egos surdimensionnés, coupés

du réel. C’est cette vérité que les communistes doivent faire entendre face aux petits calculs des Macron, Valls, Hollande ou autres, qui ne réfléchissent plus pour le pays, notre peuple, la gauche ou un courant politique mais pathétiquement simplement pour eux-mêmes.

 

PierreLacaze

Secrétaire départemental du PCF

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

le 07 décembre 2016